L’industrialisation depuis la Révolution Industrielle s’est construite en partie sur l’utilisation du travail domestique fourni gratuitement par les femmes, ainsi que sur leur travail à domicile sous-payé. Le travail à domicile est devenu synonyme d’exploitation, de double journée et de coupure des liens sociaux. Rien d’étonnant à ce que le télétravail vous défrise donc, le traumatisme est bien ancré, et la crise de 2020 a agi comme révélateur et accélérateur des inégalités subsistantes entre femmes et hommes. Alors on freine des quatre fers, mais en même temps on apprécie le temps passé avec les enfants, la famille, les ami.e.s, et on prend conscience que notre vie sociale ne devrait pas être aussi dépendante de notre job. Alors on fait quoi? On retourne illico au bureau, on rappelle la nounou et l’aide ménagère, quoi qu’il en coûte, ou bien on se réapproprie notre vie? On vous apporte quelques éléments de réponse en s’inspirant de l’écoféminisme...

Vous voulez lire la suite ou écouter l'épisode complet en podcast? La première saison de notre Newsletter Kosmosis s’empare du thème télétravail, nature et société. Recevez chaque mois un épisode exclusif par e-mail, abonnez-vous, c’est par ici!
Episode 1, 2 et 3 Newsletter Kosmosis
Episodes 4, 5, 6 et 7 Newsletter Kosmosis
Episodes 8, 9 et 10