Traditionnellement, la santoline, ce bouton jaune à l'odeur de cyprès, favoriserait le cycle menstruel (A BANNIR donc chez les FEMMES ENCEINTES), la feuille de framboisier harmoniserait le cycle en stimulant la production d'oestrogènes, la valériane calmerait les spasmes musculaires, et la mélisse lutterait contre les douleurs. L'usage populaire de ce mélange s'adapterait aux cycles peu abondants, chaotiques et irréguliers rencontrés notamment à la puberté, à la pré-ménopause, et dans bien d'autres cas...Il serait donc possible de faire varier cette combinaison selon la qualité de son cycle!

La délicate fleur rose pâle de valériane ne serait pas la plus efficace, il faudrait lui préférer sa racine.

Que de conditionnel dans cette présentation! La France est encore en effet l'un des seuls pays européens à ne pas reconnaître le métier d'herboriste, supprimé par Pétain en 1941, après une lutte commerciale entre pharmaciens et herboristes qui avait débuté au milieu du 19ème siècle pendant la deuxième révolution industrielle.

Le sujet vous intéresse? Voici une thèse en pharmacie très instructive rédigée par Laurie Antonietti, intitulée "L'Herboristerie en 2018" 🦉🦉🦉

#santoline #valeriane #melisse #framboisier #cyclemenstruel #cyclefeminin #puberté #menopause #premenopause #syndromepremenstruel #spm #herboriste #herboristerie #sorciere #naturopathie #phytotherapie #medecinedouce #soinparlesplantes #moncorps #moncorpsmonchoix #wildwisewitches #medecinenaturelle #médecinenaturelle #slowflowers #ecofeminisme #écoféminisme #gogreen #growityourself #dansmonjardin #femmesauvage